Taxation de l'assurance-vie: IR ou PFL? – Meilleure assurance vie

Contenus et formulaires en assurance vie

Bouton de partage
La taxation du rachat d’assurance vie est définie à l’article 125-0 A du Code général des impôts (lire cette section). Comme il est bien connu que le contribuable français n’a jamais lu le CGI et ne le lira jamais, 360 Finance l’a fait pour vous. Nous vous guidons dans l'option fiscale qui vous est offerte lorsque vous rachetez votre contrat, partiellement ou totalement.

Que dit le CGI sur l’achat de taxes sur l’assurance vie?
Les produits acquis ou acquis dans le cadre de contrats d'assurance vie pour une période d'au moins 8 ans (6 ans pour ceux souscrits avant le 1.1.1990) sont soumis à l'impôt sur le revenu. (SI) (à l'exception des exceptions mentionnées au bas de l'article), à ​​la fin du contrat, à la suite d'une indemnité annuelle de 4 600 € (célibataire, veuf ou divorcé) ou de 9 200 € (couple marié ou matériel commun d'imposition).
Ces produits peuvent éventuellement être soumis à un prélèvement de 7,5%.

Un cas de rachat qui a lieu avant 8 ans d'un contrat.
Si vous effectuez un rachat au cours des 8 premières années de votre contrat, le choix de l'IR ou du PFL sera basé sur votre tranche d'imposition marginale (TMI). TMI 14%, 30%, 41% ou 45% vs Un PFL de 35% pour le rachat a eu lieu au cours des 4 premières années et de 15% entre la 4ème et la 8ème année.

échantillon Si votre TMI est de 14%, vous choisissez l'IR pour les 4 premières années, mais vous préférez le MFL dans les 4 prochaines années. Une autre option, remplissez le formulaire ci-dessous et parlez-en!

Le cas de rachat intervient sur un contrat de plus de 8 ans.
Lors de notre formation mise en évidence dans les réseaux bancaires, la question "quel choix recommandez-vous à vos clients? La réponse est presque votre unanime: le PFL. Pour deux raisons principales: le client n'a pas besoin de gagner déclaré sur les taxes, et nous obtenons … moins
Si nous ne discutons pas du deuxième argument, le premier n'est pas moins que jamais. Comme il faudra dans un cas comme dans l'autre cas, le souscripteur déclare sa valeur en N + 1 pour l'administration fiscale. Et encore plus lorsque vous choisissez le PFL pour bénéficier d'un crédit d'impôt. La preuve avec l'échantillon.

échantillon vous êtes marié et vous achetez N en une année sur votre contrat d’assurance vie dont la part imposable est de 9 200 €.
Vous avez 30% de TMI, vous payez 4 911 € d'impôts et 54 000 € sont votre revenu fiscal de référence (RFR).

Déclaration pour SI. Hormis la sécurité sociale (15,5%) qui vous sera envoyée lors de votre rachat (si due sur les 9 200 €, soit 1 426 €), aucune imposition ne sera appliquée à compter de l'année N.
En N + 1, vous devrez entrer 9 200 dans une case 2CH de votre déclaration d'impôts (Revenus de contrats d'assurance vie d'une durée minimale de 8 ans), mais également dans la case 2BH (Revenus déjà entrés, déductions sociales avec CSG déductible).
Par conséquent, vous serez non seulement taxé sur les 9 200 € car vous bénéficierez de l'allocation annuelle de 9 200 €, mais réduirez également votre impôt dû au CSG qui est déductible jusqu'à 5,1%, soit 469 €. Votre taxe sera de 778 €, votre RFR augmentera à 53 531 € (non affecté par la plus-value de 200 €), et sera très similaire au gâteau de l'impôt, votre TMI diminuera à 14%.

Option PFL. Lorsque vous achetez, vous serez redevable des cotisations sociales (RI idem), mais également de 7,5% du PFL ou de 690 €, première différence de taille avec le RI.
En N + 1, vous entrerez 9 200 € dans une case 2DH (produits d'assurance-vie assujettis à la taxe de 7,5%), ainsi que 2CG (sans franchise CSG si l'option PFL!).
Votre impôt est de 4 221 € en raison du crédit d’impôt pour le trop-perçu en N. L’allocation de 9 200 € donne un remboursement de 690 €. Vous avez consenti un "prêt gratuit" aux autorités fiscales, ce qui ne sera pas apprécié.
En fait, l'option PFL ne vous appliquera pas à la déductibilité du CSG (perte de 469 €) et fera passer le RRB à 63 200 €. Pour votre information, le RFR peut notamment déterminer des exemptions ou des réductions d'impôts fonciers ou d'impôts fonciers, et sert de base à divers avantages (charges de la cantine, calcul des centres de loisirs pour enfants). L'augmentation de 9 200 euros de la RTS sur les personnes âgées exonérées d'impôt qui pourraient être imposées du fait d'une option fiscale médiocre pourrait avoir des conséquences importantes sur les achats d'assurance vie.
Enfin, vous restez dans le TMI de 30%.

Taxation du rachat d’assurance vie: produits exemptés.
1. Pour les contrats d'au moins 8 ans (ou 6 ans) souscrits avant le 26.9.1997, les produits acquis ou acquis au 1.1.1998 et attachés aux paiements suivants: t
• les paiements effectués avant le 26.9.1997;
• les paiements effectués à partir du 26.9.1997 sur les contrats de prime périodiques, lorsqu'ils correspondent initialement aux primes prévues dans le contrat;
• paiements programmés effectués entre le 26.9.1997 et le 31.12.1997, conformément à un engagement pris avant le 26.9.1997;
• paiements gratuits, dans la limite de 200 000 F (30 490 €) par abonné, effectués entre le 26.9.1997 et le 31.12.1997.
2. Les produits associés aux contrats en unités de compte investis principalement dans des actions d'une durée minimale de 8 ans, appelés contrats DSK ou NSK (articles 125-OA Ic et Id5 du code général des impôts).
3. Quelle que soit la durée du contrat, les produits sont exonérés si le paiement de la rente viagère découle du résultat ou du résultat du licenciement, met fin à l'activité indépendante après jugement de la liquidation, retraite anticipée ou invalidité du donateur ou de son conjoint.

Conclusion
La taxation de l'achat d'une assurance vie est complexe et doit être considérée en amont. L'option pour le PFL est irrévocable et peut, comme indiqué dans l'exemple ci-dessus, avoir des conséquences coûteuses pour le contribuable.
L'option fiscale n'est valable que pour le rachat. Dans ce cas, si le nombre de produits achetés dépasse 4 600 € ou 9 200 € au cours de l'année civile, en fonction de la situation familiale de l'abonné et de son évolution, il peut être judicieux de proposer des solutions. Rachat avec la déclaration à l'IR sur le remboursement, et autres rachats avec l'option PFL.
Obtenir des conseils professionnels est très important!

Votre vue voir cette section

(Total: 17 Médias: 3.9 / 5)

Bouton de partage

C’est le placement préféré des Français. Ce support boursier permet de se constituer un capital sur le long terme : pour la retraite ainsi qu’à afin de préparer un projet. L’assurance vie présente beaucoup de avantages tel que une impôt allégée, une transmission du capital sécurisée ainsi qu’à le règlement d’une rente.
Après ouverture du contrat chez un versement initial, il est possible d’effectuer des versements, réguliers et pourquoi pas non, sans limite de montant. Même s’il est fiscalement plus intéressant d’épargner pendant au moins huit ans, vous avez le droit de clôturer votre contrat et pourquoi pas de réaliser des retraits à tout moment.
Quel que soit votre objectif à court, moyen ou long terme, il est important de souscrire le plus tôt possible afin de prendre date et acquérir de l’ancienneté. Ainsi plus vite vous bénéficierez de la fisc avantageuse après 8 ans, pour aborder l’avenir sereinement.

Taxation de l'assurance-vie: IR ou PFL? – Meilleure assurance vie
4.9 (98%) 32 votes