Assurance vie et assurance décès, quelle différence? – Tarif assurance deces

Vous trouverez ici toutes les informations utiles ainsi que nos formulaires de demande de devis. Comparez et économisez !

Ces deux contrats permettent de transférer le capital à leurs proches. Mais attention à ne pas les confondre, leurs méthodes de fonctionnement sont très différentes.

L'assurance-vie est censée constituer un capital pour la vie du donateur à la fin du contrat, et une assurance décès ou une assurance épargne, en cas de décès.

Assurance vie: pour protéger financièrement vos proches.

La possibilité d'une protection financière des êtres humains en cas de décès: c'est l'objectif premier de l'assurance décès, également appelée politique d'approvisionnement.

Comment ça marche? Vous payez régulièrement une petite somme (mensuelle, trimestrielle ou annuelle) et, lorsque le risque survient ici, les bénéficiaires nommés reçoivent la prime d'assurance fournie par l'assureur.

La prime peut prendre la forme de: t

  • capital, une somme d'argent à payer au conjoint ou l'intention de payer les funérailles.
  • une pension destinée à assurer l'éducation de l'enfant, appelée éducation à la pension.

Les cotisations versées dépendent du niveau de garantie recherché, c'est-à-dire du montant versé au décès. Ce capital ou loyer est défini au moment du don, en fonction de vos attentes.

Assurance vie: économies de construction pour l'avenir

L'assurance vie est une assurance vie. À tout moment ou à la fin du contrat, vous obtenez les économies plus les intérêts. En cas de décès, ce capital est transmis aux bénéficiaires désignés.

L’objectif est de constituer un capital qui sera atteint au moment voulu. Ici, non seulement le «risque», mais la mort, mais aussi un changement dans la vie du donneur nécessitant une somme d’argent: achat de biens immobiliers, cessation, levée de fonds, etc.

Une autre grande différence par rapport à l’assurance-vie: vous ne contribuez pas à la perte de fonds, mais à des économies. À la fin du contrat ou en cas de décès, le montant versé aux bénéficiaires sera l’argent que vous avez mis de côté pendant toutes ces années, plus les intérêts gagnés sur les investissements. Vous pouvez ensuite utiliser cet argent à votre guise: sous forme de rente pour améliorer votre retraite, sous forme de capital …

Point commun: contrats fiscaux avantageux

Assurance vie ou contrat d'épargne, dans les deux cas, vos héritiers reçoivent un capital, dans des conditions très avantageuses par rapport à un domaine traditionnel. Ces deux contrats sont donc un moyen d’assurer la stabilité financière de votre famille en cas de décès. Loin de réserver pour les personnes âgées, il est encore plus intéressant de souscrire une assurance vie dès que ces économies se développent avec le temps. De la même manière qu'un contrat de décès, les cotisations à payer sont très abordables pour un jeune.

Un décès est toujours une épreuve pour proches. Ils doivent fabriquer devant la tristesse que provoque la disparition d’un être cher et super vite, ils ont pour objectif aussi élever devant des soucis d’ordre financier.
En matière de protection couverture, plusieurs assurances sont légalement obligatoires, tel que l’assurance auto ainsi qu’à l’assurance habitation pour différents locataires, par un minimum de garantie Responsabilité Civile. L’assurance décès ne rentre pas a l’intérieur du cadre des bâches imposées chez la loi, bien qu’il s’agisse d’une solution de prévoyance en particuliers utile.
L’Assurance maladie vous demandera en plus les trois derniers devise de salaire du défunt, que vous avez la possibilité demander à son ancien employeur s’ils ne sont pas en votre possession. En parallèle, vous devrez remplir le formulaire S3180 pour la demande de capital décès, que vous pouvez télécharger directement ci-dessous, tout en indiquant votre rang de bénéficiaires et en faisant état de l’existence l’identité des autre bénéficiaires éventuels.

Assurance vie et assurance décès, quelle différence? – Tarif assurance deces
4.9 (98%) 32 votes