Fiscalité des contrats d'assurance vie conjugale – Succession assurance vie

Contenus et formulaires en assurance vie

Taxe sur les polices d'assurance-vie pour les émigrants, les non-résidents et les étrangers

Si vous ne vivez pas dans un centre fiscal, l’assurance vie multimédia fournit un environnement fiscal favorable par rapport à d’autres enveloppes telles que les comptes titres ou les livrets d’épargne non réglementés.

Fiscalité en l'absence de remboursement

Exemption en France et, dans certains cas, dans le pays de résidence

Si votre argent est autorisé à augmenter dans la police d'assurance-vie, les intérêts générés sont exonérés de l'impôt sur le revenu en France. Par ailleurs, il faudra veiller à ce que ces produits ne soient pas taxés dans le pays de résidence du participant.
Une imposition peut également avoir lieu dans l'année du décès de l'assuré ou lors d'une remise partielle.
Pour les cotisations de sécurité sociale, les non-résidents sont exemptés. En cas de retour en France, les intérêts générés sur le fonds en euros sont soumis chaque année aux cotisations de sécurité sociale, une fois qu'ils sont inscrits au compte, au taux total de 17,2% pris par l'assureur. exactement comme dans le cas des résidents fiscaux français.

Taxation en cas de rachat

Fiscalité en France sur les intérêts soumis à des contrats fiscaux

En cas de rachat ou de total, seuls les intérêts (gains ou plus-values) sont soumis à taxation en France. La fraction du capital acheté est exonérée.

Sous réserve de l'application des conventions internationales et conformément à l'article 125 A III bis du code général des impôts, les produits de la police d'assurance vie octroyés par des non-résidents par des sociétés basées en France sont conformes aux prélèvements définitifs définis à l'article 1. 125-0 du même code.

Spécifications de la taxe de rachat pour les non-résidents: t

  • Il n’existe pas d’option d’imposition dans le barème progressif de l’impôt sur le revenu
  • Etat non résident et non bilan (NSTI): les intérêts sont soumis au taux obligatoire de 75% t
  • Aucune réduction de 4 600 € (ou 9 200 € pour un couple) pour les contrats de plus de 8 ans
  • Aucune cotisation de sécurité sociale de 17,2% n'est soumise à la preuve de leur statut fiscal de non-résident au moment du rachat.

Position par rapport à tous les paiements effectués à partir de 1th Janvier 1998

Date de souscription du contrat la fiscalité

Moins de 4 ans

Choisissez entre:

  • Retenue à la source de 35% pour les primes payées avant le 27/09/2017 ou somme forfaitaire unique de 12,8% pour les primes payées après le 27/09/2017 t

  • Le taux inférieur prévu dans le contrat fiscal

Entre 4 et 8 ans

Choisissez entre:

  • Prélèvement forfaitaire forfaitaire de 15% pour les primes payées avant le 27/09/2017 ou montant forfaitaire unique de 12,8% pour les primes payées après le 27/09/2017 t

  • Le taux inférieur prévu dans le contrat fiscal

Plus de 8 ans

Choisissez entre:

  • Retrait forfaitaire de 7,5% forfaitaire (ou 12,8% si le nombre d'infractions à l'assurance-vie excède 150 000 €) t

  • Le taux inférieur prévu dans le contrat fiscal

Convention fiscale internationale. T

En présence des conventions internationales applicables (intérêts de paragraphe), ces prélèvements peuvent être réduits ou supprimés. Par exemple, qu’arrive-t-il aux résidents des pays suivants: t

  • 0%: Royaume-Uni, Allemagne, Suisse, USA

  • 10% (7,5% si le contrat est supérieur à 8 ans): Espagne, Italie, Luxembourg

  • 15% (7,5% si le contrat est supérieur à 8 ans): Belgique

échantillon

Une police d’assurance-vie multifamiliale est signée par un couple marié vivant en Angleterre, il ya neuf ans.
Il décide de se conformer pleinement au contrat. La valeur de rachat du contrat est de 100 000 €, dont 30 000 € d'intérêts (plus-values).
Par défaut, les intérêts soumis à une taxe forfaitaire seront de 7,5%. Le couple peut également demander le taux prévu dans la convention fiscale internationale conclue entre la France et le Royaume-Uni. Le taux est de 0%. Aucune taxe ne sera alors appliquée en France.

Lorsque l'intérêt sur le contrat est non imposable

Existe-t-il une exonération fiscale applicable à l'assurance-vie? Ne répondez que selon certains critères.
Quelle que soit la durée du contrat, les intérêts sont exonérés de l'impôt sur le revenu lorsque le rachat du contrat suivant a lieu: t

  • Licenciement du souscripteur ou de son conjoint, à condition que l'intéressé soit inscrit en tant que demandeur d'emploi auprès de Pôle Emploi

  • À la retraite anticipée du souscripteur ou de son conjoint ou partenaire

  • Invalidité du souscripteur ou de son conjoint ou partenaire (2) tth ou 3th catégorie de sécurité sociale)

  • Cessation de l'activité indépendante du souscripteur ou de son partenaire PACS après un jugement de liquidation.

Ces exemptions s’appliquent aux intérêts gagnés jusqu’à la fin de l’année suivant l’un des événements mentionnés.
Les cotisations de sécurité sociale sont dues et déduites à la source sauf en cas d'invalidité du donateur (Guide de l'administration fiscale du 28 décembre 2007)

Assurance vie et IFI

Pour les non-résidents fiscaux français, les contrats d'assurance vie doivent être déclarés à IFI pour leur valeur reflétant la part investie dans les actifs immobiliers français (SCPI, OPCI) au 1th Janvier chaque année. La compagnie d'assurance-vie exprime cette valeur au début de chaque année.

Fiscalité en cas de décès

En ce qui concerne les successions ouvertes à compter du 22.08.2007 (loi TEPA), les montants versés au conjoint marié ou au conjoint marié (ou certaines conditions applicables aux frères et soeurs) sont exonérés de tout impôt et de tout droit de succession quelle date de paiement et l'âge du contrat.

En l'absence d'un bénéficiaire désigné, les sommes (ou les valeurs versées) au décès de l'assuré font partie intégrante de sa succession et sont donc soumises à l'impôt sur les successions au taux normal.

Contrats d'assurance-vie souscrits à partir du 13 octobre 1998

Date de paiement
la fiscalité

Avant 70 ans

Il n'y a pas d'impôt à hauteur de 152 500 € par bénéficiaire.
Prélèvement de 20% sur la valeur totale des contrats (intérêt capital +) t
Exemption de ce prélèvement lorsque le contrat a été conclu par un non-résident par donation *.

Après 70 ans

Soumis à l'impôt sur les successions (à la suite de liens familiaux) après déduction de 30 500 €.
Seuls les paiements sont soumis aux droits de succession. Pas d'impôt sur les plus-values

* Ministre: pour les décès survenus au 31 juillet 2011, le prélèvement de 20% sera dû si:

  • Au moment du décès, le bénéficiaire en France est domicilié au sens de l'article 4B du CGI et a au moins 6 ans au cours des 10 années précédant le décès.

  • Ou si l'assuré a son domicile fiscal en France au sens de l'article 4B.

Note:

On nous dit souvent qu'il faut investir dans l'assurance-vie avant l'âge de 70 ans, car l'imposition de l'assurance-vie après 70 ans est moins avantageuse.
Nous voudrions attirer votre attention sur cette affirmation, qui peut être inexacte si le montant des intérêts est très important et si l’assurance vie représente une partie importante de la succession du défunt. Selon la dernière table de mortalité, à 70 ans, un homme et une femme de 18 ans ont une espérance de vie de 14 ans. Sur 14 ans capital de 100, rémunération à 4% net par an, valeur de 73% et en 18 ans de 102% avec les mêmes hypothèses!

Contrats d'assurance-vie souscrits avant le 13 octobre 1998

Date de paiement
Date de souscription du contrat

Moins de 4 ans

Avant le 20.11.91 À partir du 20.11.91

Avant le 13.10.98

immunité Exemption, si les primes sont payées avant l'âge de 70 ans

À partir du 13.10.98

Exemption pouvant aller jusqu'à 152 500 € par bénéficiaire.
Levy 20% plus tard
Voir taxe sur les contrats conclus après le 13 octobre 1998

Imposition dans le cas d'une procédure de rente

La police d'assurance vie vous permet de souscrire une rente viagère et de choisir cette option pendant toute la durée de la police.
La rente issue d’un contrat d’assurance vie est soumise à taxation par fraction en fonction de l’âge du rentier à la constitution de la rente: t

Âge du rentier
Parts du revenu imposable

Jusqu'à 49 ans

70%

De 50 à 59 ans

50%

De 60 à 69 ans

40%

À partir de 70 ans

30%

Note:
N'oubliez pas de mettre les prélèvements sociaux sur le paiement de la rente aux locataires vivant en impôt français.

C’est le placement préféré des Français. Ce support banquier permet de se constituer un capital sur le long terme : pour la retraite ainsi qu’à dans l’intention de préparer un projet. L’assurance vie présente de nombreux avantages comme une taxe allégée, une transmission du capital rassérénée et pourquoi pas le versement d’une rente.
Après ouverture du contrat par un versement initial, il est envisageable d’effectuer des versements, réguliers ou bien non, sans bornes de montant. Même s’il est fiscalement plus intéressant d’épargner pendant d’or moins huit ans, vous avez le droit de clôturer votre contrat ainsi qu’à d’effectuer des retraits à tout moment.
Quel que soit votre objectif à court, moyen et pourquoi pas long terme, il est important de souscrire le plus tôt probable dans le but de prendre date et acquérir de l’ancienneté. Ainsi plus vite vous profiterez de la fiscalité avantageuse après 8 ans, pour aborder l’avenir sereinement.

Fiscalité des contrats d'assurance vie conjugale – Succession assurance vie
4.9 (98%) 32 votes