Assurance vie: il y a beaucoup de contrats meilleurs qu'un! – Meilleure assurance vie

Contenus et formulaires en assurance vie

Le premier avantage est de nature fiscale. Le rachat sur un contrat en cours implique une "part du capital" et une "part des intérêts". Cependant, seuls ceux-ci sont taxables. Par conséquent, votre ancien contrat est d'autant plus important que la masse des intérêts capitalisés et l'assiette imposable sont importants en cas de rachat.

Pour un nouveau contrat, par définition, il y a peu ou pas d'intérêt de capitalisation. Ainsi, l'allégement de la base d'imposition crée beaucoup moins. Attention, le taux d'imposition est plus élevé sur un nouveau contrat (35% au cours des 4 premières années de détention et 7,5% au bout de 8 ans), il sera nécessaire de faire vos calculs avant de décider du contrat auquel vous vous retirez. .

En outre, le retrait d'un nouveau contrat de calcul du revenu de référence (RFR), qui détermine une gamme d'avantages fiscaux ou sociaux, tels qu'une exonération d'impôt local, constitue un avantage. Seuls les intérêts capitalisés retirés de ce revenu d’impôts de référence sont inclus.

En souscrivant un deuxième contrat d'assurance, vous pouvez disposer de plus de flexibilité pour transférer votre patrimoine. Avec un nouveau contrat, vous pouvez fournir une clause bénéficiaire adaptée à toutes les personnes que vous souhaitez profiter: vous offrez un capital discret à une personne choisie.
Exemple: je propose la candidature de mon épouse qui reçoit des fonds d'un contrat important. Mes enfants bénéficieront d'un contrat plus limité pour pouvoir payer les droits de succession.

En outre, en signant un certain nombre de contrats, vous autorisez le bénéficiaire de première instance à accepter un ou plusieurs contrats et à renoncer aux autres. Il ne recevra que ce qu'il estime nécessaire selon son cas à votre décès. En fait, il peut ne pas être utile de se donner un très gros contrat: s'il est vieux, il peut être difficile de remplacer les sommes reçues dans des conditions favorables.

Exemple: Votre conjoint / partenaire de PACS a 75 ans et est bénéficiaire de 3 contrats de 100 000 €, 200 000 € et 300 000 €. Il peut accepter le contrat de 300 000 euros de revenus supplémentaires, mais laisse les deux autres contrats pour enfants («bénéficiaires») «commencer à transmettre de meilleures conditions. Si vous n'aviez qu'un contrat de 600 000 euros, votre conjoint / partenaire ne pourrait pas facilement gérer ce problème.

Enfin, la fiscalité de l’assurance vie varie selon les cas. Certaines dates sont importantes pour l'ouverture de nouveaux contrats. En effet, il faut privilégier les contrats «purs», c'est-à-dire qu'ils ne mélangent pas certaines taxes, pour transmettre les personnes adaptées.

Exemple 1 Les bénéficiaires de contrats conclus avant le 13 octobre 1998 sont exemptés. Toutefois, quelle que soit la date de souscription du contrat, le PACS de conjoint / partenaire survivant est exonéré. Par exemple, si vous avez des contrats exemptés, choisissez d’ouvrir de nouveaux contrats qui seront taxables pour modifier les clauses comme suit:
– pour les enfants utilisant des contrats exemptés
– et votre conjoint / partenaire de PACS bénéficie des contrats imposables.

Exemple 2 Après 70 ans, la fiscalité de l'assurance-vie change. Pour les paiements effectués après cet âge central, les prestations de décès sont imposées au titre des droits de succession, après une allocation globale de 30 euros par bénéficiaire. Après 70 ans, il serait peut-être sage d'ouvrir un nouveau contrat pour mélanger les taxes.

Demandez conseil à Olivier Rozenfeld, président du cabinet Fidroit

>> Essayez aussi notre comparateur d'assurance vie

>> Lisez nos autres articles sur le thème de l'assurance vie:

Assurance vie: la baisse des taux généralisés, 90 contrats à la loupe

Attention, votre capital à 100% ne peut être garanti

Assurance vie: Pourquoi les autorités veulent limiter et retirer les déclarations

Assurance vie: 5 pistes pour booster les performances

Assurance vie: Contrats luxembourgeois, moyen d'éviter les dépôts

>> VIDEO. L'assurance vie est-elle très dangereuse? Analyse d'Alexandre Mirlicourtois, directeur de l'intégration et des prévisions de Xerfi

C’est le mise préféré des Français. Ce support régisseur permet de s’instaurer un capital sur le long terme : pour la retraite et pourquoi pas en vue de préparer un projet. L’assurance vie présente de nombreux avantages tel que une fiscalité allégée, une transmission du capital sécurisée et pourquoi pas le versement d’une rente.
Après ouverture du contrat pendant un règlement initial, il est possible d’effectuer des versements, réguliers et pourquoi pas non, sans limite de montant. Même s’il est fiscalement plus intéressant d’épargner pendant au moins huit ans, vous avez le droit de clôturer votre contrat ou d’effectuer des retraits à tout moment.
Quel que soit votre objectif à court, moyen et pourquoi pas long terme, il est important de souscrire tôt possible afin de prendre date et acquérir de l’ancienneté. Ainsi plus vite vous bénéficierez de la taxe avantageuse après 8 ans, pour aborder l’avenir sereinement.

Assurance vie: il y a beaucoup de contrats meilleurs qu'un! – Meilleure assurance vie
4.9 (98%) 32 votes