Production d'électricité en France – Assurance dépendance comparatif

Production d'électricité en France

 – Assurance dépendance comparatif

La production est la première étape de la chaîne de valeur de l'électricité. L'électricité peut être produite à partir de différentes sources, certaines ayant un impact environnemental plus important que d'autres. Si les combustibles fossiles sont encore majoritairement internationaux, qu’en est-il de la production d’électricité en France?

Différences dans les sources de production d'électricité

Toutes les sources d'électricité en proviennent transformation d'énergie primaire, immédiatement présent dans la nature (pétrole, bois, gaz naturel, etc.), t en énergie secondaire produite par l'homme (par exemple conversion de la chaleur en électricité dans les centrales thermiques). Lorsqu'elle est produite, l'énergie secondaire doit être transportée vers son lieu de consommation. L'électricité que le consommateur reçoit s'appelle l'énergie ultime.

Il existe 4 principaux types d’énergie: mécanique, photovoltaïque, thermoélectrique et gravitationnelle.. Certaines techniques de production ont plus de cent ans, telles que les centrales au charbon, d'autres récemment, comme la géothermie pour la biomasse. Certaines sont encore en cours de développement et pourraient perturber le paysage de la production d’électricité, comme les fours solaires, les centrales marémotrices ou les méthodes de gazéification de la biomasse.

Le nucléaire, principale source de production en France

centrale nucléaire dans les champs

Le nucléaire est la principale source de production d'électricité en France. Il y a 58 réactifs dans 18 plantes en France. Le nucléaire est profondément enraciné dans la culture de l'électricité française. Il a été développé dans les années 1950-1960 et a considérablement augmenté dans les années 1970 sous la présidence de Valéry Giscard Estaing, après la choc pétrolier. Mais aujourd’hui, les mouvements écologistes lancent un défi à l’industrie nucléaire, dont la voix est de plus en plus axée sur ce problème.

Nucléaire, passion française

Le nucléaire civil s'est développé en France à la fin de la Seconde Guerre mondiale, comme dans d'autres puissances nucléaires. Mais l'histoire de l'atome commence en France bien avant 1945, à travers des personnalités scientifiques telles que Marie Curie. Il est ensuite transmis aux écoles qui forment des ingénieurs. On peut donc parler d'une véritable culture nucléaire en France.

Flotte nucléaire française

Le parc nucléaire français comprend 58 réactifs répartis sur 19 sites. Ils sont tous éteints deuxième génération. C'est-à-dire qu'ils ont été construits avec la même technologie, qui utilise de l'eau sous pression pour transporter la chaleur produite par les réactions nucléaires. Aujourd'hui, 12 réactifs sont capturés, dont 9 sont démantelés. Les autres auront des vies prolongées au cours d’une grande opération équilibrée. En effet, tous les réacteurs français ont été construits entre les années 1960 et 1980.

EPR

Les EPR sont une nouvelle génération de réacteurs nucléaires. Ils ont été présentés dans les années 1990 comme "évolutifs" et non "révolutionnaires" par rapport à un représentant traditionnel. Ils promettent d'être plus sûr et plus efficace. Ils feraient également moins de déchets et se débarrasseraient des déchets maritimes. Il existe aujourd'hui 4 projets EPR dans le monde: Olkilvoto à Finlance, Flamanville en France et deux EPR pour la ville de Taishan en Chine. Un autre projet est à l'étude à Hinkley Point. c'est Areva, une des colonnes et sociétés d’histoire de l’industrie nucléaire française.

Tous les sites de REP avaient du temps et des coûts. L'Autorité de sûreté nucléaire a également constaté que deux réservoirs de réacteur (Flamanville et Taishan) présentaient de graves faiblesses. Cette nouvelle crée des problèmes importants, car elle suggère une interdiction d'utilisation qui aurait des conséquences industrielles et financières désastreuses. Ces retards, fautes et explosions de coûts sont la question de la rentabilité des EPR..

Le grand arrondi

L’industrie nucléaire française est confrontée à un autre défi: la rénovation majeure de centrales nucléaires. Après le désastre Fukushima en 2011, de nouvelles normes de sécurité ont été mises en place pour les centrales françaises, dont beaucoup concernent la fin de leur vie. Ce grand hébergement vise à prolonger la vie des 58 réactifs français de 40 à 60 ans. Si le chantier avait été initialement estimé à 55 milliards, la Cour des comptes a examiné l'estimation.

L'énergie fossile est toujours utilisée en France

puits de pétrole au coucher du soleil

Début 2016, le FEPH a annoncé sa fermeture centrales électriques au mazout en 2018 (Porcheville dans les Yvelines et deux puces de la centrale de Cordemais en Loire-Atlantique). Cette annonce fait suite à la fermeture de deux unités de l’usine d’Aramon (Gard) en avril 2016. À plus long terme, la capacité de production perd 5,2 gigettes lors de la fermeture de ces centrales au mazout, soit la moitié du parc thermique d’EDF. le centrales thermiques ils jouent toujours un rôle essentiel car ils peuvent démarrer très rapidement. Ils sont une solution à surmonter pics de consommationmême si c'est une solution particulièrement corrompue. Ils ont aussi des problèmes dominance énergétique. En fait, la France a besoin de matières premières utilisé pour exploiter ces usines.

Progrès des énergies renouvelables en France

Les énergies renouvelables ont considérablement augmenté et sont devenues de plus en plus populaires parmi les citoyens et les autorités publiques ces dernières années. La France, de par sa taille et son climat, a une forte capacité à jouer un rôle moteur dans le développement des énergies renouvelables, même si le nucléaire reste fermement ancré dans la culture française.

Hydraulique

L'hydroélectricité est la première source d'énergie renouvelable en France (et dans le monde).. Il est basé sur un principe reconnu depuis des siècles, retrouvé dans les moulins à eau: la force du courant circule en turbine. En plus d'activer la meule de pierre pour détruire le blé, elle crée de l'électricité en activant un alternateur dans lequel le cuivre et les aimants interagissent. La France est dans les 2300 installations hydrauliques, de taille plus grande ou plus petite. 4 régions fournissent près de 82% de la production française: Rhônes-Alpes, Provence-Alpes-Côte d'Azur, Midi-Pyrénées et Alsace. L'hydroélectricité est l'énergie renouvelable la plus largement utilisée en France et dans le monde. Cependant, les politiques publiques dépendent de plus en plus d'autres sources d'énergie renouvelable car les centrales hydroélectriques n'ont pas d'impact neutre sur les écosystèmes et les autres. potentiel hydraulique Le français est déjà utilisé.

Énergie éolienne

L'énergie éolienne est probablement la source de production d'énergie renouvelable la plus visible pour une grande majorité de Français. En effet, il ne s'agit pas d'une gamme d'éoliennes circulant sur les routes et autoroutes françaises. Si la part d'électricité éolienne n'est que de 4,3% en 2016, la France reste la 4ème place pays producteur vent. t en Europe et 7ème dans le monde. De par sa taille et sa situation géographique, la France est la deuxième plus grande parc éolien en Europe, derrière la Grande-Bretagne. Déposez que l’ADEME est responsable de la cartographie.

Les éoliennes françaises fonctionnent en moyenne 80% du temps, fournissant une alimentation variable. En effet, il s’agit d’une source d’électricité soumise aux aléas climatiques, imprévisible et encore moins contrôlable. Cependant, le parc éolien français n’a pas été pleinement exploité: l’énergie éolienne peut donc être développée en France.

Énergie solaire

panneaux solaires.  t

Les Français ont également une bonne connaissance de l'énergie solaire. Contrairement aux autres sources d'énergie, le solaire est utilisé principalement dans son contextela consommation. C'est une solution pratique et durable pour les maisons éloignées des réseaux électriques. Cela explique pourquoi la plupart des installations en service ne consomment que peu d'énergie. Les installations se trouvent principalement dans le sud-ouest et la côte méditerranéenne, les régions les plus solaires de France. Cependant, quand on sait que l'Allemagne est le premier pays à produire de l'énergie solaire, on constate que la France a une bonne marge de croissance.

Mix énergétique français

Fait référence au mix énergétique distribution de diverses sources d'énergie (nucléaire, hydroélectrique, éolienne, solaire, etc.) utilisée pour produire de l’énergie, en l’occurrence de l’électricité. En effet, pour satisfaire leurs besoins en énergie, chaque pays utilise les sources d’énergie dans des proportions différentes, qu’elles soient disponibles chez soi ou importées. En France, la production d’électricité est la plus grandeénergie nucléaire montrant près de trois quarts de la production totale. L’importance de l’énergie nucléaire dans le bouquet énergétique s’explique notamment par les options stratégiques précédentes, telles que le déploiement d’un programme nucléaire civil de 1958 à 1970.

Un mix énergétique relativement original tout en près de 70% de la production mondiale d'électricité les combustibles fossiles sont principalement concernés. Le système de production nucléaire, créé après le premier choc pétrolier de 1973 pour réduire la dépendance énergétique, permet de couvrir une grande partie de la consommation française en exportant du courant électrique en Europe. La France compte aujourd'hui 19 centrales nucléaires pour 58 réactifs.

Stockage de l'électricité: où sommes-nous?

Le stockage dans la décarbonisation de l’énergie est un vecteur énergétique très prometteur.
Direction générale de l'énergie et du climat

Contrairement à énergie primaire comme le gaz, le mazout ou le charbon, il est difficile de stocker de l’électricité. Jusque dans les années 1980, les solutions de stockage étaient rares, peu fiables et trop coûteuses. De plus, la question du réchauffement climatique n’était pas encore très importante aux yeux du public. Changement de paradigme en 2010: le stockage de l'électricité devient plus essentiel. La Commission européenne est l'un de ses projets prioritaires, comme en témoigne le document «Énergie 2020 – Une stratégie pour une énergie compétitive, durable et sûre». Le stockage doit relever 4 défis majeurs en France

  • Environnement: les systèmes de stockage doivent prendre en compte tous les problèmes environnementaux. Quelle est la bonne batterie qui permettrait de stocker de l'énergie renouvelable tout en se polluant par la production et le recyclage?
  • Économie: il est essentiel que l'évaluation du stockage soit intégrée dès la conception de l'appareil.
  • Innovation: il est important de soutenir le développement de processus industriels;
  • Droit: il est nécessaire de définir le cadre institutionnel et réglementaire qui accueillera et améliorera le stockage de l'énergie.

Les principaux producteurs d'électricité en France

Les trois principaux producteurs d’électricité en France sont EDF, Engie (anciennement GDF Suez) et E.On.

  1. FED (Électricité de France) an le premier producteur d'électricité en France et dans le monde selon les quantités d'électricité produites. Il s'agit du premier parc nucléaire au monde. C’est une société anonyme créée en 1946 après la Seconde Guerre mondiale. Son capital est détenu à 84,5% par l’État français. La production d'électricité mondiale d'EDF est la suivante: (chiffres de 2014): 54% d'énergie nucléaire, 16% d'hydroélectricité, 16% de chaleur d'origine fossile non gazeuse, 9% de cycle combiné gaz et cogénération et 5% d'énergie renouvelable (autres). Le chiffre d'affaires du groupe français s'est élevé à 75,59 milliards d'euros en 2013, dont 39 milliards d'euros en France.
  2. Engie (anciennement GDF Suez) est le deuxième producteur d'électricité en France et dans le monde. C'est également le troisième groupe le plus important du secteur de l'énergie (non pétrolier). Principalement spécialisée dans la production de gaz naturel, la société a ajouté de l'énergie à sa production d'électricité par le biais de Power Power International Power, une société détenant plus de 50 centrales électriques dans le monde entier. En France, Engie travaille près de luiun quart de la flotte de production hydraulique. L’hydroélectricité représente près de 40% de sa production; c'est 50% pour les énergies renouvelables.
  3. E.On est une société née des fusions allemandes de Veba et de Viag en 2000. Société allemande Il est apparu sur le marché français de l'énergie lors de l'ouverture de la concurrence. E.On a reçu en 2008 la Société nationale de l'électricité et du thermique (SNET), ce qui lui a permis d'investir production électrique d'origine thermique.

EDF, le producteur d'électricité historique

EDF est le plus grand électricien au monde, avec 37,6 millions de clients dans le monde, un chiffre d'affaires de 71,2 milliards d'euros et 619,3 TWh de production d'électricité. Il rassemble 154 845 collaborateurs en France et à l'étranger et investit 12,6 milliards d'euros en 2015.

Retour sur l'histoire d'EDF …

Au lendemain de la guerre, la loi fut promulguée le 8 avril 1946. nationalisation entreprises privées produisant, transportant et distribuant de l'électricité. Un établissement industriel industriel et commercial est créé pour gérer les actifs des entreprises de nationalisation: Électricité de France, plus connue sous le nom de EDF. Cependant, le monopole s’applique uniquement au transport et à l’importation d’électricité. En effet, les producteurs d'électricité continuent, notamment la SNET (Société nationale d'électricité thermique) ou la SHEM (Southern Hydro Company). Mais attention, ces sociétés ne sont autorisées à vendre de l'électricité à EDF. Cependant, la production se sépare au fil du temps du monopole du transport. En outre, ces monopoles ont été surmontés depuis les années 2000 dans l'Union européenne et la libéralisation du secteur est en cours.

Engie, le deuxième producteur sur le marché français

Souvent connu pour ses activités dans le gaz naturel ou le gaz naturel liquéfié (GNL), Engie joue également un rôle clé sur le marché de l'électricité. Le groupe se définit comme "Energie globale et acteur expert dans trois métiers: électricité, gaz naturel, services énergétiques." En effet, Engie dessert l’un des plus grands parcs électriques du monde avec une capacité de production d'électricité de 115,3 GW. En février 2016, Engie a annoncé un plan de transformation de trois ans pour accélérer un virage stratégique vers les énergies renouvelables. Le groupe entend valoriser les énergies à faibles émissions de carbone, les services énergétiques et les activités à prix régulés ou contractés, moins risquées que celles exposées aux prix du marché.

Le groupe Engie a plusieurs fonctions. Producteur d'électricité, fournisseur historique de gaz naturel … Il commercialise des offres d'électricité et est donc un concurrent direct d'EDF!

Retour sur l'histoire d'Engie …

Le deuxième producteur d’électricité en France et dans le monde est arrivé en premier d’un événement européen: le groupe était certainement né Quelques grandes entreprises rassemblant des industriels français et belgescomme la Société Générale de Belgique, la Société du Canal Suez Universal Marine, la Société Water Lyonnaise et Lighting, mais également Gaz de France. Le groupe a débuté dans la première moitié du XIXe siècle, précisément en 1834, lorsque la Société des canaux Sambre Oise à Paris a commencé à transporter du charbon de Charleroi au port de Paris. La Franco-Belgique était donc les ancêtres de Engie! En 1880, une association des eaux lyonnaises et de l'éclairage est créée à Paris. Un peu plus d’un demi-siècle plus tard, le loi du 8 avril 1946 il établit la nationalisation des entreprises privées qui produisent, transportent et distribuent de l'électricité. Gaz de France (GDF) est créé en même temps que son partenaire électrique, EDF. En 2008, un an après la libéralisation du marché de l'énergie, GDF Suez est né fusion entre Suez et Gaz de France … pour mettre fin à Engie en 2015.

Quelle est la différence entre producteurs et fournisseurs d’électricité?

Si le consommateur est le principal intermédiaire, le fournisseur n'intervient que dans la dernière ligne de la chaîne de valeur de l'électricité. Cependant, il s'agit d'un acteur clé sur le marché de l'électricité. En tant qu’acheteur et revendeur d’électricité, il est responsable du marketing de l’électricité pour les particuliers et les professionnels.

En France, le marché de l'électricité est organisé en quatre zones.

  1. le production d'électricité. t Le secteur comprend trois acteurs majeurs (EDF, Engie et E.On), représentant plus de 95% de la production électrique française. Les producteurs d'électricité sont en concurrence pour offrir de l'énergie au meilleur prix.
  2. le transport d'électricité : le réseau électrique est placé sur le centre de distribution et la balance globale du système électrique est contrôlée. En France, le réseau de transport d'électricité (RTÉ) est le gestionnaire du réseau public responsable des infrastructures de transport (construction, maintenance, gestion, etc.). Son monopole régit la Commission de régulation de l'énergie (CRE).
  3. le distribution d'électricité : l’objectif est de distribuer aux clients finaux l’électricité distribuée sur les principales lignes du réseau. La majeure partie de la distribution d'électricité est assurée par Électricité Réseau Distribution France (anciennement Enedis, ERDF) ou Local Distribution Companies (ELD). Pour le gestionnaire de réseau de transport, les gestionnaires du monopole de la distribution d’électricité qui exploitent la Commission de réglementation de l’énergie (CRE) opèrent.
  4. le commercialisation de l'électricité elle correspond à l'activité de vente d'électricité pour le consommateur final et concerne la vente au détail d'électricité. Cette activité est exercée par des fournisseurs qui produisent de l'électricité sur le marché de gros auprès de producteurs. Il est ouvert à la concurrence: depuis 2007, particuliers et professionnels ont le choix entre le fournisseur historique (EDF) et les autres fournisseurs d’électricité (Direct Energy, Total Spring, Planète Oui …). Ce dernier propose souvent des offres plus avantageuses que celles du fournisseur historique.

Mais alors … quel rôle joue EDF en France?En France, EDF a un double chapeau! Il est producteur d'électricité et fournisseur historique.

Production d'électricité dans le monde

Dans tous les pays du monde, l’électricité contribue au développement économique. Globalement, l'augmentation de la production d'électricité s'accompagne d'une amélioration de la qualité de vie et de la création de richesse. Selon l'Agence internationale de l'énergie (AIE), La production moyenne d'électricité a augmenté de 3,4% par an entre 1973 et 2013 dans le monde.. En 2014, toutefois, la production d'électricité a diminué de 0,8% dans les pays de l'OCDE en raison de l'abandon progressif des combustibles fossiles: -17,1% pour le pétrole, -3,4% pour le charbon et -1,2% pour le gaz naturel. Tendance touchant principalement les centrales thermiques.

Les principaux producteurs d'électricité du monde

Le surplus d'énergie fossile

machine jaune dans une mine de charbon

Les combustibles fossiles restent les principales sources d’électricité dans la plupart des pays du monde. En 2013, ils représentaient 67,5% de la production mondiale d'électricité. L'énergie fossile fait référence à l'énergie produite à partir de roches provenant de la fiabilité de substances présentes naturellement dans le sol. Ils se présentent sous trois formes: pétrole, gaz naturel et charbon / charbon. Ils sont limités et ne sont pas renouvelables. Provoque la combustion de gaz à effet de serre.

La France fait donc exception: si les combustibles fossiles sont encore très répandus en France, ils sont très faibles dans la production d’électricité. Par conséquent, l’utilisation du pétrole dominant dans les transports et la production de chaleur, mais pas dans la production d’électricité. Cependant, les centrales thermiques utilisant du charbon, du pétrole et du gaz naturel sont toujours aussi importantes que possible. fournir de l'électricité pour des pics de consommation imprévuscomme en plein hiver. En France, ce type d'installation ne travaille en moyenne que quelques centaines de fois par an pour assurer un équilibre entre l'offre et la demande. S'ils fonctionnent rapidement, ils dégagent suffisamment de CO2 par MWh produit et ont un coût de production marginal très élevé. En 2015, la flotte française de fioul domestique ne fournissait que 0,6% de la production et 6,7% de la capacité installée.

Energie renouvelable en cours

éoliennes dans le brouillard

L'énergie renouvelable se développe dans le monde entier, en particulier dans les pays développés. La Chine est toujours le leader. Elle possède 4 des plus grandes centrales hydroélectriques du monde et devance ses concurrents dans le domaine du photovoltaïque. Le développement des énergies renouvelables est renforcé par une réduction globale des coûts. En Argentine, au Chili, en Inde, en Jordanie, en Jordanie, en Arabie saoudite et même aux Émirats arabes unis, le prix au kWh est tombé à 0,003 USD, prix imprévisible. En outre, les énergies renouvelables sont soumises à des investissements deux fois plus importants que les combustibles fossiles pour lutter contre le réchauffement climatique.

Cependant, les centrales hydroélectriques sont la principale source d’énergie renouvelable. Sur les 10 plus grandes usines du monde, toutes les catégories sont réunies, 9 d’entre elles barrages. Cependant, il n'y a pas de culture hydraulique sans créer un problème pour l'environnement. Les dommages portent atteinte aux écosystèmes et induisent parfois une population nombreuse. Prendre un cas Barrage des Trois Gorgesen Chine, qui est actuellement la plus grande centrale électrique au monde. Il a placé 600 km2 de terres agricoles sous-marines. C'est l'un des facteurs aggravants que le dauphin chinois est obsolète. Enfin, il a transféré près de 2 millions de personnes dans la région sans aide gouvernementale.

De plus, le nucléaire est largement affecté par les progrès des énergies renouvelables. En effet, il est clair que l’augmentation de l’énergie verte a réduit l’énergie nucléaire dans la production mondiale. En revanche, la part des combustibles fossiles est stable. C'est la première source d'énergie, bien que ce soit la source d'énergie la plus dommageable pour l'environnement. Mais la COP23 a montré la crise climatique dans laquelle se situe la planète. Le développement des énergies renouvelables devrait conduire aux objectifs fixés par la COP21.

Top 10 des producteurs d'électricité du monde

Puissance des principaux producteurs du monde
classement Nom de l'entreprise Pays d'origine Date de création Puissance installée
1 Groupe Huaneng de Chine Chine 1985 151 gigawat
2 FED France 8 avril 1946 134,2 gigawatts
3 Engie (anciennement GDF Suez)
GDF Suez as Engie réussit le 24 avril 2015
France 22 juillet 2008 115,3 gigawatts
4 Chine Datang Chine 2002. T 113,8 gigawat
5 ENEL Italie 27 novembre 1962 96,1 gigawatts
6 E.ON Allemagne 16 juin 2000 46,5 gigawatts
7 Kepco (Korea Electric Power Corporation) La Corée du Sud 1961 66,9 gigawatts
8 Tepco (Tokyo Electric Power) Le japon 1er mai 1951 63 gigawatts
9 Iberdrola espagne 1992 45,2 gigawatts
10 RWE Allemagne 1898 40 gigawatts

Derniers chiffres reçus en avril 2017. Certains producteurs n'ont pas encore publié leurs données pour 2016.

Où se situe la France pour la production d'électricité dans le monde?

En France, l’énergie nucléaire est proche de trois quarts de la production totale. L’importance de l’énergie nucléaire dans le bouquet énergétique peut s’expliquer, en particulier, par les options stratégiques précédemment adoptées, telles que le déploiement d’un programme nucléaire civil de 1958 à 1970. Un mix énergétique relativement basique près de 70% de la production mondiale d'électricité les combustibles fossiles sont principalement concernés. Le système de production nucléaire, créé après le premier choc pétrolier de 1973 pour réduire la dépendance énergétique, permet de couvrir une grande partie de la consommation française en exportant du courant électrique en Europe.

Les énergies renouvelables se développent également en France. La France est classée 4ème en Europe et 8ème au monde pour la production d'énergie éolienne. Au niveau mondial, la France est encore loin derrière la Chine, un géant incontestable du secteur.

Production d'électricité en France – Assurance dépendance comparatif
4.9 (98%) 32 votes