Pouvons-nous légalement empêcher une personne d'avoir accès à des funérailles? – Assurance obseque pas cher

Pouvons-nous légalement empêcher une personne d'avoir accès à des funérailles?

  – Assurance obseque pas cher

Les membres de la famille du défunt envisagent peut-être de bloquer une ou plusieurs personnes lors de la cérémonie ou du cimetière. Mais que dit exactement la loi?

Lorsque la personne décédée a exprimé ses souhaits par écrit, il est plus facile pour la famille de garder les personnes non désirées à distance pendant les funérailles. © Istock / City Press Lorsque la personne décédée a exprimé ses souhaits par écrit, il est plus facile pour la famille de garder les personnes non désirées à distance pendant les funérailles. FONCTIONS – Il se peut que les parents du défunt envisagent de bloquer une ou plusieurs personnes pendant la cérémonie ou au cimetière. Mais que dit exactement la loi?

Au moment des funérailles, les limites des zones privées et publiques sont rapidement emprisonnées. Bien que les membres de la famille puissent à peine pleurer, il peut être difficile pour eux de partager leur douleur et ce moment stressant avec des personnes non désirées.

Cependant, les cimetières, les crémateurs ou les lieux de culte sont principalement des espaces publics où chacun est autorisé à se déplacer. Et la chambre funéraire ne fait pas exception. Alors que les visites à la maison du défunt précédent à la maison, laissant le maître ou la maîtresse de la maison en liberté, autorisaient ou non l'accès, la question devenait beaucoup plus compliquée lorsque les soins funéraires du corps étaient placés.

Le défunt a laissé des souhaits écrits

Si, au cours de sa vie, le défunt a indiqué qu'il souhaitait garder une ou plusieurs personnes à distance pendant ses funérailles, ces dernières volontés ne seront valables en vertu de la loi que si elles ont été communiquées. par écrit. Ces restrictions peuvent être formulées lors de la rédaction du testament ou sous la forme d'une lettre placée dans une paroisse funéraire ou funéraire.

Pour obtenir une valeur dédiée, la main du défunt, datée et signée, doit être écrite. Lorsque vous souscrivez une assurance obsèques, vous pouvez également préciser les noms de ceux que vous souhaitez exclure de cette cérémonie de clôture. C’est à cet organe, chargé de l’organisation et du financement des funérailles, que la mission est de supprimer ce qui n’est pas souhaitable.

Le défunt n'a exprimé aucun souhait

Si le défunt n'a donné aucune instruction de son vivant, il appartient à la famille de veiller à ce que les funérailles soient célébrées correctement et d'intervenir dès lors où une présence envahissante est considérée comme invasive. Malheureusement, la tâche sera compliquée. En l’absence de preuves écrites, les proches du défunt n’ont aucun moyen légal de garder beaucoup de visiteurs indésirables, à moins qu’ils ne révèlent une colère excessive ou des comportements susceptibles de provoquer un accident. porter préjudice à l'ordre public.

La famille peut alors informer la mairie concernée, qui doit assurer la sécurité des cimetières et le respect des morts, comme le prévoit le code général des collectivités territoriales (article L2213-9): par le pouvoir de police du maire de maintenir le comportement des personnes décédées, de maintenir l’ordre et la régularité des cimetières, des sépultures et des sépultures, sans possibilité de faire de distinctions ou de prescriptions spéciales fondées sur la religion ou sur le culte du défunt, ni sur les circonstances qui l'ont accompagné. la mort. "

En toute intimité

Comme on le comprend bien, en l’absence de réglementation spécifique à ce sujet, les professionnels doivent souvent faire face à des familles pour gérer ce type de situation, et cela arrive rarement. Et comme il est difficile et difficile de refuser l’accès à une chambre funéraire ou à une cérémonie pour des personnes non désirées, le mieux est encore à la discrétion. Il est donc nécessaire d'organiser les funérailles dans un petit comité en envoyant un nombre limité d'invitations au jour de l'inhumation, même si la deuxième adresse de notification est envoyée quelques jours plus tard.

Lors de la publication d'un avis de décès dans les journaux, il n'est pas obligatoire d'indiquer la date de la cérémonie. Dans ce cas, nous n’ajouterons pas seulement une formule à l’annonce car "la cérémonie se déroulera de près". Un avis de décès peut également être publié après les funérailles.

Cérémonie civile ou religieuse, inhumation ou bien crémation, participation à l’achat d’une concession ou d’un monument funéraire, c’est à vous de sélectionner versus vos souhaits et convictions.
“Protéger sa famille en lui évitant de payer ses funérailles”, c’est l’argument majeur des organismes qui commercialisent des contrats obsèques. En effet, ce type de contrat permet de approvisionner un capital qui servira à couvrir frais d’obsèques le immédiatement venu. En plus de la douleur liée au décès, la famille n’a pas à supporter cette dépense à qui le montant n’est pas négligeable : en moyenne 3 500 euros.
Le capital amassé soulager à financer entre autres le cercueil, la cérémonie, le toilettage et la préparation du corps, le du défunt, la pierre tombale, cependant aussi faire-part, le creusement de la fosse et la concession – il est à dire la parcelle pratique loué selon un particulier à la mairie pour enterrer le défunt. Certaines entreprises funéraires proposent même des travaux secondaires tel que l’aide aux allées et venues administratives et juridiques, le rapatriement physique et le financement du voyage des entourage jusqu’au lieu de l’inhumation. Dans tous cas, les garanties apportées doivent être strictement précisées.

Pouvons-nous légalement empêcher une personne d'avoir accès à des funérailles? – Assurance obseque pas cher
4.9 (98%) 32 votes