Assurance vie et assurance décès: quelles sont les différences? – Assurance vie fonctionnement

Assurance vie et assurance décès: quelles sont les différences?

 – Assurance vie fonctionnement

Il est important de faire la distinction entre assurance vie et assurance décès, même si les deux contrats sont similaires à certains égards. Toutes deux relèvent de l'assurance des personnes, mais n'ont pas les mêmes objectifs: il s'agit dans un cas d'un outil d'épargne et dans l'autre d'un outil d'épargne. La taille est … et pas particulièrement.

C'est un souci légitime de se protéger, de protéger la famille d'une personne ou la famille en cas de "problèmes". Si cela vous préoccupe, ce n’est que utile, assurance vie et l'assurance-décès, il est parfois difficile de comprendre l'argent qui est important. Car, même si ces deux types de contrat font partie de la catégorie de l'assurance de personnes, ils diffèrent de leurs objectifs.

Assurance vie: épargne

Leassurance vie C'est l'un des meilleurs investissements avec la France. Ce contrat permet d’investir avec une allocation diversifiée et une fiscalité avantageuse. Ce type de contrat peut être optimisé transmission. L'objectif principal de cet investissement est d'accroître l'épargne. Le souscripteur a la possibilité d'ajouter un bénéficiaire pour que celui-ci reçoive le capital du contrat au moment de son décès.

  • Si le paiement est effectué avant le 70e anniversaire de la personne assurée, l’impôt forfaitaire de 20%, au-dessus de la déduction de 152 500 € par bénéficiaire, est calculé sur le montant total du capital, en plus de la déduction.
  • Si le paiement est effectué par l’assuré après 70 ans, le capital versé excédant 30 500 € est soumis à l’impôt sur les successions. Cependant, les intérêts sont exonérés d'impôt.

Lorsque des liquidités sont nécessaires, le souscripteur peut effectuer un rachat partiel, complet ou sous forme de paiement anticipé.

Assurance décès: capital

L'assurance décès permet le décès d'un tiers en cas de décès. C'est une assurance gérée par une entreprise en échange d'une contribution périodique. Il s’agit donc d’un outil de prévoyance, et non d’épargne, qui permettra à un ou plusieurs d’entre eux de surmonter les difficultés financières. le capitale peut couvrir la perte de revenu due la mort, ou financer les taxes lors de la succession. En outre, les contrats qui garantissent aux enfants le paiement mensuel nécessaire à la poursuite de leurs études (jusqu'à 28 ans) peuvent inclure une rente scolaire.

Pour les taxes d'assurance la mort, le capital versé a droit aux mêmes indemnités que l’assurance vie. De plus, capital d’assurance-vie et assurance-vie. Seules certaines primes payées peuvent être taxées et cela dépendra du moment où elles ont été payées, avant ou après les 70 ans assurés.

L’assurance décès peut être souscrite par un la durée illimité – on parle de contrat durée de vie – soit selon une durée limitée appelée contrat temporaire. Dans ce dernier cas, si l'assuré est toujours en vie à la fin du contrat, celui-ci est annulé. Les contributions versées en permanence sont perdues.

Les deux types de contrat font partie de la catégorie de l'assurance de personnes, mais diffèrent par leurs objectifs. En fait, les deux contrats permettent la transmission de capital à un ou plusieurs de ses choix, mais dans des conditions complètement différentes.

Quels sont les objectifs de ces contrats?

L’assurance décès est très intéressante quand l’assurance n’est pas héritage et veut quitter le capital pour protéger sa famille ou anticiper des taux de succession plus élevés. Une contribution d'assurance-vie est versée aux fonds perdus, à la différence de l'assurance-vie, qui restitue le capital économisé en cas de résiliation potentielle.

Dans une police d'assurance-vie, t économies les intérêts sont payés et garantis. Certaines options peuvent être sélectionnées. La simple garantie dans un contrat en unités de compte permet de garantir la somme ainsi que les paiements cumulés.

Obtenir une garantie étagesi le contrat perd 10 000 euros pour sa valeur, le bénéficiaire recevra le montant versé au départ, soit 100 000 euros. Enfin, la garantie de cliquet, plus onéreuse, correspond à la valeur la plus élevée atteinte par le contrat.

Ce qu'il faut retenir

  • L’assurance vie est un outil d’épargne, un investissement financier, avec des paiements gratuits que nous rentabilisons. La capitale n'est pas bloquée et est disponible à tout moment.
  • L'assurance décès est un outil d'épargne garantissant le versement d'un capital ou d'une rente en cas de décès mais dont les cotisations ne sont pas recouvrables. Nous ne pouvons pas débloquer ce capital si nous avons besoin de liquidités.

Intéressé par ce que vous venez de lire?

Abonnez-vous à la newsletter Question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez vraiment.

Vous serez également intéressé

C’est le financement préféré des Français. Ce support banquier donne l’occasion de se constituer un capital sur le long terme : pour la retraite ou bien en vue de préparer un projet. L’assurance vie présente beaucoup de avantages comme une taxe allégée, une transmission du capital sécurisée ou le règlement d’une rente.
Après ouverture du contrat parmi un règlement initial, il est envisageable d’effectuer des versements, réguliers ou bien non, sans bornes de montant. Même s’il est fiscalement plus intéressant d’épargner pendant or moins huit ans, vous avez le droit de clôturer votre contrat ou bien de faire des retraits à tout moment.
Quel que soit votre idée à court, moyen ou bien long terme, il est important de souscrire tôt probable afin de prendre date et acquérir de l’ancienneté. Ainsi plus vite vous profiterez de la fisc avantageuse après 8 ans, pour aborder l’avenir sereinement.

Assurance vie et assurance décès: quelles sont les différences? – Assurance vie fonctionnement
4.9 (98%) 32 votes