les candidats ne sont pas d'accord sur les questions prioritaires – Assurance vie et succession

les candidats ne sont pas d'accord sur les questions prioritaires

 – Assurance vie et succession

Avant la période électorale fédérale, Acadie Nouvelle présente un portrait de la circonscription de Moncton-Riverview-Dieppe. Les jeunes, les citadins et au moins six candidats sont contestés.

Avec 92 666 habitants, la circonscription principale est constituée de personnes du Nouveau-Brunswick, mais aussi des plus petites. La population est relativement jeune: la moyenne d'âge est de 42,3 ans, comparativement à 45,7 ans au niveau provincial.

La région a une grande langue dans la langue. Lors du dernier recensement, 30% des citoyens ont confirmé que le français était la première langue officielle parlée.

Ginette Petitpas Taylor représente actuellement Moncton-Riverview-Dieppe, remportant une large majorité (57,78%) en 2015, loin devant le conservateur Robert Goguen (21,47%) et le néo-démocrate Luc LeBlanc (16,20%).

Représentant adjoint dans la vie politique, le membre a rapidement gravi les échelons. Il est devenu vice-gouvernement adjoint en décembre 2015 et secrétaire parlementaire du ministre des Finances en janvier 2017. Enfin, . Petitpas Taylor est entré au cabinet Trudeau en août 2017, devenant ministre de la Santé.

Si les sondages suggèrent que le jeu ne sera pas si facile cette fois-ci, certains téléspectateurs estiment que le député sortant a de bonnes chances d'être réélu. Les racines libérales sont profondément ancrées dans certains secteurs, notamment Dieppe City, où les Reds ont toujours marqué.

Jusqu'en 2011, le conservateur Robert Goguen avait voté en faveur d'un vote considérable du NPD. La circonscription de Moncton-Riverview-Dieppe était une forteresse libérale pendant 23 ans.

À cette époque, cinq autres candidats étaient inscrits à Canada Elections: Sylvie Godin-Charest (Parti conservateur), Claire Kelly (Parti Vert), Stephen Driver (Parti populaire canadien), Rhys Williams (Parti canadien), Christian Heritage) et Brad. MacDonald (Parti canadien du bien-être animal).

L'avocat de Sylvie Godin-Charest est vu pour la première fois sous la bannière conservatrice. Diplômée de l'Université de Moncton, elle a travaillé comme avocate spécialisée en droit de la famille auprès de Aide juridique Nouveau-Brunswick dans des dossiers liés à la protection de l'enfance avant de créer le cabinet d'avocats Veritas. .

Sa priorité est d'améliorer le pouvoir d'achat de ses citoyens. "Un gouvernement conservateur prendra des mesures pour mettre plus de monde dans les poches en supprimant la TVH sur les factures d'électricité, en introduisant un crédit de taxe pour la rénovation énergétique et en offrant des prestations de maternité gratuites." taxe. "

La candidate indique également qu'elle souhaite s'attaquer au problème de l'insécurité et promouvoir la question de l'asile.

"Nous devons nous attaquer à la source du problème et élaborer des programmes de développement des compétences, de soutien aux services de santé mentale et aux services sociaux."

"Femme de gens"

Ginette Petitpas Taylor concrétise l'engagement pris par les libéraux de mettre en place un régime d'assurance médicaments pour l'ensemble de l'Irlande.

"Le Canada ne devrait pas avoir à choisir entre mettre de la nourriture sur la table et acheter de la drogue", a déclaré le ministre.

L'ancien travailleur social défend son dossier de député en rappelant que des fonds fédéraux seront dégagés pour la construction du pont de Petitcodiac ou la rénovation de l'usine de traitement des eaux usées.

"J'ai toujours été appelée en tant que personne commune et je pense que c'est toujours le cas", dit-elle.

La candidate libérale déclare qu'elle souhaite promouvoir les questions climatiques et souligne son intention d'encourager l'immigration dans la région.

"Beaucoup d'entrepreneurs nous disent qu'ils ne peuvent pas avoir beaucoup d'employés", a déclaré Mme. Petitpas Taylor.

"Des changements politiques sont profondément nécessaires"

Claire Kelly est le visage du Parti vert dans la circonscription. Elle a choisi le consultant en immigration internationale de la NBCC de faire le saut en politique après les inondations printanières qui ont frappé le sud de la province.

"J'ai décidé de prendre part à l'élection car il était nécessaire de procéder à un changement politique profond et seul le Parti vert était déterminé à changer nos modes de vie et nos comportements. agissez maintenant ", dit-elle en français très bien.

La jeune femme estime que le coût de la vie devrait être au cœur de son mandat.

«De nombreux Canadiens travaillent fort sans vie stable ni ressources suffisantes», a déclaré Kelly.

Selon lui, le système fédéral de transferts pour la santé n'est pas égal à celui du Nouveau-Brunswick, car il ne prend pas en compte la "réalité démographique de la région".

Veuillez noter qu'il sera possible de rencontrer la plupart des candidats lors du débat sur l'environnement organisé par l'association étudiante Symbiose. Le 3 octobre à 19h au pavillon Jacqueline-Bouchard sur le campus de l'Université de Moncton.

C’est le investissement préféré des Français. Ce support banquier permet de s’instaurer un capital sur le long terme : pour la retraite et pourquoi pas dans l’intention de préparer un projet. L’assurance vie présente beaucoup de avantages tel que une taxe allégée, une transmission du capital sécurisée et pourquoi pas le règlement d’une rente.
Après ouverture du contrat pendant un versement initial, il est envisageable d’effectuer des versements, réguliers ou non, sans bornes de montant. Même s’il est fiscalement plus intéressant d’épargner pendant d’or moins huit ans, vous avez le droit de clôturer votre contrat et pourquoi pas de faire des retraits à tout moment.
Quel que soit votre projet à court, moyen ou long terme, il est important de souscrire tôt plausible pour prendre date et acquérir de l’ancienneté. Ainsi plus vite vous bénéficierez de la taxe avantageuse après 8 ans, pour aborder l’avenir sereinement.

les candidats ne sont pas d'accord sur les questions prioritaires – Assurance vie et succession
4.9 (98%) 32 votes