Bientôt la fin des démarches? – Contrat assurance dépendance

Bientôt la fin des démarches?

 – Contrat assurance dépendance
Assurance: au début du téléphone, le téléphone? © Westend61 / Getty Images Assurance: au début du téléphone, le téléphone?

Un certain nombre d'associations de consommateurs signalent une explosion du nombre de plaintes en ligne, en particulier dans le secteur des assurances. Et demander que cette pratique soit empêchée de plus en plus largement.

Il est probable que vous abordiez déjà cette pratique, qui est considérée comme agressive et parfois trompeuse, la prospection, par téléphone ou à domicile, est un processus commercial basé sur la satisfaction directe du consommateur, dans l’objectif du produit. ou service de vente. Un certain nombre de secteurs sont hautement recommandés et de nombreuses plaintes ont été déposées. Le nombre de litiges a même explosé: + 60% à partir de 2012, conformément à la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF). Un secteur représente 72% des sinistres: les assurances santé et bien-être. Bien que l’Assemblée nationale ait examiné le projet de loi sur la gestion des appels à des fins commerciales jusqu’en janvier 2020, il existe un certain nombre d’associations de consommateurs (AFOC, CLCV, Ménages ruraux, UFC-Que Coste et UNAF). demandant l'interdiction de souscrire une assurance.

Des pratiques toxiques qui ne souffrent pas beaucoup

Fausses informations sur le motif de l'appel, non-présentation des documents préalables au contrat, signature à la place du consommateur … Les pratiques toxiques restent largement non punitives et parfois les clients ignorent leur consentement lors d'un entretien. téléphone En supposant que les contrats soient conclus à la demande du consommateur, de nombreux professionnels, par exemple, ont l'obligation de fournir des informations écrites sur le produit avant la signature du contrat. Le manque de conseil est une autre méthode attrayante. Les vendeurs, les courtiers ou les distributeurs directs sont tenus de proposer des produits personnalisés en fonction des besoins de leurs clients … Mais interrogez-les rarement sur leur situation personnelle. Comme le montre la licence récemment approuvée par un courtier, vendez des contrats d'assurance après un appel de taille moyenne … 4 minutes et 44 secondes!

>> Notre service – Économisez de l'argent en testant notre comparateur d'assurance maladie

Tant que la sollicitation n'est pas terminée, les associations de consommateurs demandent l'interdiction des ventes "dans le temps" et établissent un délai insurmontable à partir duquel la "deuxième fois" peut intervenir. Ils exigent également de garder tous les relevés téléphoniques en cours de sollicitation, de punir efficacement les professionnels qui ne respectent pas leurs obligations et de mieux authentifier la signature du consommateur pour prouver son consentement. La première réunion du Comité consultatif du secteur financier (CCSF) s'est tenue mardi dans le but de parvenir à un accord entre les assureurs, les courtiers et les consommateurs. Selon nos informations, cette première réunion n'a pas abouti à des progrès concluants et les négociations se poursuivent.

>> Notre service – Économisez de l'argent en testant notre comparateur d'assurance de l'inactivité

Bientôt la fin des démarches? – Contrat assurance dépendance
4.9 (98%) 32 votes