Assurance scolaire: est-ce vraiment un marché? – Assurance deces toutes causes

Assurance scolaire: est-ce vraiment un marché?

  – Assurance deces toutes causes

Après des heures passées au supermarché à essayer de trouver le classeur idéal, sans être trop lourds ni trop résistants, et à la recherche des cahiers, le professeur a demandé une bioépreuve complète (24 32, petites tuiles, en spirale), ce sont les autres stylos d'automne: sélectionnez l'assurance scolaire. Voici tout ce que vous devez savoir avant de vous inscrire à MAE ou à MMA – les deux principaux acteurs du secteur, respectivement les partenaires du FCPE et PEEP – ou l'un de leurs concurrents (assureurs classiques, grossistes) …). .

L'assurance est-elle obligatoire à l'école?

Théoriquement non. Votre enfant est déjà assuré par l'école pour les activités obligatoires. Par contre, sans assurance, pas d'accès à la cantine, étude de nuit, cours de neige, cours d'école, etc. En résumé, si vous ne voulez pas restreindre votre enfant, il est déconseillé d'ignorer cette enveloppe.

Est-ce nécessaire?

"Votre enfant doit être assuré pour aller à l'école", déclare Olivier Gayraud, avocat du CLCV pour l'association de consommateurs. Et pour clarifier: "Mais cela existe peut-être déjà. Donc, avant de souscrire une nouvelle police, contactez votre assureur afin qu'il examine rapidement vos polices d'assurance actuelles."

Par exemple, l'assurance multirisque habitation couvre la responsabilité civile de votre enfant, c'est-à-dire les dommages pouvant en résulter pour les autres. "Mais cela ne suffit pas", explique Philippe Bénet, président du MAE, leader de l'industrie.

Avant de continuer: "Il est également nécessaire d’avoir ce que l’on appelle une personne physique, c’est-à-dire de couvrir les circonstances dans lesquelles votre enfant pourrait avoir un accident. Vous avez évidemment aussi besoin d’une assurance. Si votre enfant ne se blesse que dans la cour, veuillez noter que, dans d’autres contrats tels que «la garantie des accidents de la vie», vous pouvez bénéficier de cette dernière garantie couvrant toute la famille. la vie inattendue (éviter les accidents de barbecue, etc.).

Quelle est la majorité de ces offres?

"Nous intervenons souvent pour les petits accidents", explique Philippe Bénet. Une bousculade dans la cour de récréation, votre bébé tombe et saute, augmente les coûts de santé. "Nous faisons de la médiation en plus, par exemple, des frais ou des lunettes dentaires", Philippe Bénet, président du MAE. Les coûts, qu’il considère comme faisant l’objet de «redevances de relaxation fréquentes».

À cette fin, dans un certain nombre de polices, les conséquences de l’absence de l’école de votre enfant blessé sont gérées. Exemple? L'éducation à la maison pour continuer la scolarité malgré l'immobilisation. Enfin, dans les cas les plus graves, l’assurance scolaire prévoit des prestations de décès ou d’invalidité.

Quels sont les autres avantages?

Si votre enfant apprend la musique, l’assurance scolaire peut couvrir les instruments. Et, si vous êtes plus amusant, les offres les plus chères peuvent parfois financer des blessures sur les pistes de ski ou casser les équipements sportifs (vélo, etc.).

Quel coût?

Les offres les moins chères sur Internet pour moins de 10 €. Mais à ce rythme, ils ne couvrent généralement votre enfant que lorsqu'il est sur le chemin de l'école, de l'école ou d'activités parascolaires. En d'autres termes, votre enfant n'est pas assuré les jours fériés ou la nuit dans la rue lorsqu'il joue au ballon avec ses amis. Par contre, pour quelques euros de plus par an, la plupart des acteurs préconisent une assurance «scolaire et extra-scolaire», 24h / 24 et 7j / 7.

Assurance scolaire: est-ce vraiment un marché?
Assurance scolaire: est-ce vraiment un marché?

Un décès est encore une épreuve pour les proches. Ils ont pour objectif instituer face à la tristesse que provoque la disparition d’un être cher et très vite, ils ont pour objectif aussi établir vers des calendula d’ordre financier.
En matière de protection et de couverture, certaines assurances sont réglementairement obligatoires, comme l’assurance auto ou l’assurance habitation pour certains locataires, chez un minimum de garantie Responsabilité Civile. L’assurance décès ne rentre pas dans le cadre des bâches imposées par la loi, bien qu’il s’agisse d’une solution de prévoyance précisement utile.
L’Assurance maladie vous demandera en plus les trois derniers ticket de salaire du défunt, que vous avez la possibilité demander à son ancien employeur s’ils ne sont pas en votre possession. En parallèle, vous devrez remplir le formulaire S3180 pour la demande de capital décès, que vous pouvez extraire en ligne prendre sur un site chercher sur un site s’approprier directement ci-dessous, tout en indiquant votre rang de bénéficiaires et en faisant état de l’existence l’identité des autre bénéficiaires éventuels.

Assurance scolaire: est-ce vraiment un marché? – Assurance deces toutes causes
4.9 (98%) 32 votes