La Tunisie brûle la BCE et tourne la page de la génération Bourguiba – Assurance obsèques comparatif

La Tunisie brûle la BCE et tourne la page de la génération Bourguiba

  – Assurance obsèques comparatif

ANALYSE. Avec la mort de Beji Caid Essebsi, il termine son époque, représentation du mouvement national, à l'ombre de la nuit Habib Bourguiba. Les leçons des derniers événements de la Tunisie

Ce samedi 27 juillet 2019, la Tunisie fait ses adieux à son président, décédé quelques mois avant la fin de son mandat. Une cérémonie aura lieu à partir de 11 heures du Palais de Carthage et le corps sera construit vers le cimetière. Des personnalités étrangères sont annoncées, notamment Emmanuel Macron, l'Algérie Abdelkader Bensalah et Mahmoud Abbas.

Cela déjà Quelques leçons à tirer de cette séquence de la vie politique tunisienne.

La BCE (Beji Caid Essebsi) est décédée à l'âge de 93 ans. Le président de l'Assemblée, Mohamed Ennaceur, assure l'intérim, 85 ansqui terminent également son mandat dans quelques mois.

Les deux personnes ont identifié et travaillé avec Bourguiba. Avec passage, page en tournant, l’État issu du mouvement national.

Derrière tous les efforts de la BCE, ses dernières initiatives, styles et réflexions, ses proverbes et ses réflexions, son charisme et sa grande culture, l'ombre d'un géant, Habib Bourguiba, fondateur de l'Etat moderne en Tunisie.

En 2000, Bourguiba est décédé silencieusement au même endroit que la BCE, l'hôpital militaire tunisien. C'était sans doute secret, à Benali, qui interdisait la retransmission télévisée et les obsèques nationales. Seuls les habitants de Monastir, une ville presque submergée, ont rendu hommage au chef historique. Le film funéraire n'a pas été diffusé à la télévision avant la révolution de 2011 (ci-dessous).

Quatre événements ont disparu de l'histoire politique récente: Bourguiba en 2000 (ci-dessus) … t

Samedi 27 juillet, ce sera un hommage à la BCE et au père spirituel de Bourguiba. Bourguiba affirme donc que la BCE a remporté 55% des voix en 2014 et est président du pays.

En 2009, BCE a 83 ans. Dans ce pays au poing de fer à Zine El Abidine Benali, Caïd Essebsi continue de suivre la vie politique tunisienne. Loin, l'idée de reprendre six jours de service. Puis il publie un livre intitulé "Bourguiba. Blé la balle"L'essence de cette histoire autobiographique est centrée sur sa relation avec Bourguiba. Chaque page a une atmosphère sans frontières tangibles.

Sous Bourguiba, la BCE sera essentiellement ministre des Affaires intérieures et ministre des Affaires étrangères. Au sein du parti bourguignon, alors en dehors de ce parti, on sait qu'il a défendu le choix libéral de la politique intérieure. En tant que directeur de la sécurité puis ministre de l’Intérieur, il est accusé de torture par des opposants, notamment Mohamed Charfi, grand penseur et politicien. Lorsque la BCE a été nommée Premier ministre en 2011 pour diriger le mouvement, la veuve de Mohamed Charfi, qui était ministre, a réussi à ne pas travailler sous le mandat de l'homme qui a torturé son mari.

Selon la définition de Michel Jobert, la BCE était un ministre des affaires étrangères remarquable "Prince d'ambiguïté"(*) Disciple fidèle de Bourguiba en termes de pragmatisme et de démarches politiques.

En décembre 2010, la BCE est des jours calmes lorsqu'elle se rend de temps en temps au Maroc, Karim (Mohamed), de Bouazizi, est détruit par un incendie. La BCE, dont la politique est toujours concernée, poursuit la situation de près. Le 7 janvier 2011, il dit à un groupe d'amis que Benali ne restera pas au pouvoir. Une semaine plus tard, la Tunisie est devenue obsolète.

À la fin du mois de février, Fouad Mebazzaâ, ancien ambassadeur à Rabat, ancien président de l'Assemblée nationale et ancien ministre Bourguiba, a demandé à la BCE de diriger le gouvernement. Bourguibiens, Tunisiens et amis sont très proches.

La BCE continue alors à évoluer avec beaucoup de confiance, dans une situation confuse et sous pression menacée par l'extrémisme djihadiste. En octobre de la même année, une assemblée composée de la majorité relative est élue par le parti Ennahdhae, ouvertement obéissante.

Les crochets sont nécessaires car c’est un fait important en Tunisie.

Suite au départ de Benali, la constitution tunisienne est suspendue et les deux salles parlementaires sont dissoutes. La BCE crée ensuite un organe réunissant les principaux acteurs publics du pays, les partis politiques, les syndicats, les hommes et les femmes du monde de la culture, des personnalités historiques et des universitaires. Cet organe, qui n’a aucune base légale, validera toutes les décisions de transfert, y compris les procédures d’élection. Ni le gouvernement ni le poste de chef d'État n'a de base légale et la Constitution a été suspendue.

Ainsi, le déménagement sera motivé par consensus. t.

C’est un consensus pour justifier des décisions critiques pour la nation, une sorte d’instance préservée que la Tunisie recevra le jour de la mort du président.

Ce jour-là, il y a effectivement des troubles juridiques: la Constitution prévoit que la Cour constitutionnelle fixe la vacance définitive. Cependant, celui-ci n'est pas là. Dans le consensus, la Tunisie fera appel à "l'organe temporaire chargé de contrôler la constitutionnalité des projets de loi". Personne n'a un différend. Le président par intérim est le président de l'Assemblée.

Article 84 |
«(…) Si la vacance temporaire excède soixante jours ou, dans le cas d'un président de la République par écrit, présentée au président de la Cour constitutionnelle, le décès ou l'invalidité permanents, ou tout autre motif justifiant la vacance définitive , la Cour constitutionnelle se réunit immédiatement et déclare le dernier poste vacant. Elle représente actuellement les représentants des personnes immédiatement investies des fonctions de président de la République pendant une période de quarante-cinquante jours au moins quatre-vingt-dix jours ».

4 obsèques à la mémoire de l'histoire de la Tunisie: Habiba Bourguiba, Hokri Belaid, Mohamed Brahmi, Béji Caïd Essebsi

En octobre 2011, les premières élections sont organisées après la révolution tunisienne. La BCE gère les clés de la maison de la troïka politique dirigée par Ennahdha et finit par démissionner. Commencez ensuite les travaux de l'Assemblée.

Le pays y vit polarisation sociale et politique d'un côté, le frère modèle et de l'autre, le modèle bourguignon. Si Ennahdha et Rached font le premier, ce dernier circule dans la société. Aucune fête ne le fait vraiment. Les héritiers de Bourguiba sont des femmes et des hommes anonymes, des personnes sans une organisation adéquate derrière, ou enfin la société civile et l'UGTT.

La normalité devient une norme ou presque. Ennahdha, qui déteste Bourguiba et sa mémoire, souhaite utiliser la charia comme source de législation dans la nouvelle constitution. Il existe des ruminants bien établis, même dans les téléviseurs. Il reste deux grandes figures, Chokri Belaid (vidéo ci-dessous) et Mohamed Brahmi. Il a été tué le 25 juillet, le jour du décès de la BCE.

Chokri Belaid, le flambeau a quitté l'adversaire d'Ennahdha, assassiné avec des balles en 2012 …

… Mohamed Brahmi, une grande figure de gauche vue en 2013 …

Dans ce climat incertain, les Tunisiens libéraux sont davantage impliqués Bourguiba comme une référence à l'Islam à combattre. Tout le monde espère qu’un parti à référence sociale et culturelle libérale, en tant que parti bourguibien en d’autres termes.

À la mi-2012, la BCE est à nouveau engagée dans la politique. Bourguiba, expérimenté, crédible car responsable de la transition, du tunnel, il crée le parti Nida Tounes. Faouzi Elloumi, un homme d'affaires de premier plan, lui donne un siège et un compte bancaire de 3 milliards de centimes. Il a également acquis les anciennes structures du parti dissolu de Benali, le RCD, un parti organisé, qui place le pays dans un carré et dont l'ADN est brisé pour la lutte anti-islamique.

La BCE revient, six qui englobe le modèle bourguignon et il s'oppose à l'opposition à Ennahdha. En 2014, il a été élu presque exclusivement au palais de Carthage et son parti était le parti de référence à l'Assemblée.

… et Beji Caid Essebsi, ce samedi 27 juillet 2019.

Le reste du parcours n'est pas si glorieux. Avec une incroyable faiblesse, il livre la fête à son propre fils, une décision qui encourage de nombreux événements. Le parti est aussi une minorité. Des erreurs ou d'autres erreurs sont commises. En fin de compte, de nombreux Tunisiens considèrent que le grand chiffre des Bourguignons est de sauver la Tunisie et n’a pas vraiment été traité par la BCE.

Quoi qu'il en soit, tous ceux qui le connaissaient, y compris la personnalité marocaine, le rencontraient encore et encore, il stimule sa mémoire avec émotion. Un homme donne le respect, le respect, l'affection.

Après cela, nous ne savons pas quoi faire demain. Dans tous les cas, une nouvelle génération sera en charge. Bourguiba n'était pas au courant de la génération. Qui a travaillé moins encore avec lui. Mais gardé dès son plus jeune âge grâce à ses idées révolutionnaires en matière sociétale et culturelle.

(*) Entretien avec l'auteur Michel Jobert en 1986.

LIRE AUSSI

DOCUMENT. Maghreb, Algérie, Sahara exprimés par Béji Caïd Essebsi.

DOCUMENT ÉTRANGER. RÉADAPTATION DES RÉPARATIONS

Cérémonie civile ou bien religieuse, inhumation ou bien crémation, participation à l’achat d’une concession ou bien d’un monument funéraire, c’est à vous de régler pour compte tenu de vos souhaits et convictions.
“Protéger sa en lui évitant de payer ses funérailles”, c’est l’argument majeur des organismes qui commercialisent des contrats obsèques. En effet, ce type de contrat permet de approvisionner un capital qui servira à couvrir frais d’obsèques le aussitôt venu. En plus de la douleur liée or décès, la n’a pas à supporter cet dépense desquels le montant n’est pas négligeable : en moyen 3 500 euros.
Le capital amassé peut servir à financer entre autres le cercueil, la cérémonie, le toilettage et la préparation du corps, le transport du défunt, la pierre tombale, cependant aussi faire-part, le creusement de la fosse et la concession – il est à dire la parcelle pratique loué dans un particulier à la mairie pour enterrer le défunt. Certaines entreprises funéraires proposent même des coups de main secondaires tel que l’aide aux démarches administratives et juridiques, le rapatriement physique et le financement du voyage des entourage jusqu’au lieu de l’inhumation. Dans tous les cas, garanties apportées doivent impérativement être strictement précisées.

La Tunisie brûle la BCE et tourne la page de la génération Bourguiba – Assurance obsèques comparatif
4.9 (98%) 32 votes