Impact de la taxe uniforme sur la fiscalité de l'assurance-vie – Assurance vie et succession

Impact de la taxe uniforme sur la fiscalité de l'assurance-vie

 – Assurance vie et succession
Département sur

La loi de finances pour 2018 prévoit d'importants changements en matière de fiscalité assurance vie. Les contribuables pourront imposer un revenu unique, à taux unique, appelé impôt uniforme. "Les impôts détenus par les assurés ayant moins de 150 000 euros en assurance vie auront un avantage plus grand que les grands portefeuilles. La période d'investissement ne sera jamais aussi motivée par la fiscalité. Important: les avantages fiscaux associés assurance-vie en termes de succession. t non modifié.

Quels sont les changements?

attention : La loi de finances 2018 a été publiée le 29 septembre 2017. Cependant, elle a été modifiée de manière substantielle le 19 octobre 2017. Une grande partie des informations diffusées sur le Web n'a pas été mise à jour. Cet article existe depuis novembre 2017 et concerne les modifications qui s'appliqueront normalement à compter du 1th Janvier 2018.

Pour rappel, les plus-values ​​en assurance-vie sont imposées au moment de rachats. t, ce sont les retraits. Toutefois, les cotisations de sécurité sociale et les acomptes provisionnels sont déduits annuellement des intérêts et des dividendes.

Prélèvements sociaux augmenter

Ils vont de 15,5% à 17,2% pour chaque contrat.

Paiements d'impôt après le 29 septembre 2017

  • Pour les paiements après le 29 septembre 2017À compter de la date de publication de la loi, les assurés dont l’assurance-vie représente moins de 150 000 euros et dont la rémunération privilégient bien moins qu’avant la période d’investissement.
  • Pour les rachats avant 8 ans, la taxe de sortie forfaitaire (PFL) t Les taux sont remplacés par des taux dégressifs de 35% avant 4 ans et de 15% entre 4 et 8 ans somme forfaitaire (Pfu) le Taxe imposition 12,8% de l’impôt sur le revenu, ou 30% au total, avec cotisations de sécurité sociale.
  • Pour les achats de 8 ans, seuls les abonnés ayant une assurance vie de moins de 150 000 euros, par personne, chaque contrat bénéficiera du taux réduit à 7,5%, soit 24,7% au total. cotisations de sécurité sociale. Les autres paieront le taux forfaitaire de 30%, quelle que soit la durée de leurs investissements.

Prélèvement forfaitaire non libéral (PFO) diminue

Il varie de 21% à 24% à 12,8% et 7,5% selon la durée de la détention. Le PFO est un versement, non confondu avec le PFU, sur le revenu de distribution, à savoir les dividendes d’intérêts et l’assurance vie. L'assureur collecte le PFO auprès du Trésor.

Ce qui ne change pas

Comme le montre notre infographie, la réforme ne simplifie pas vraiment l’assurance vie, car les anciens contrats * et les anciens paiements conservent des impôts conformes aux nouvelles règles. Cependant – c’est le plus important – les meilleurs aspects de l’assurance vie restent intacts.

Les avantages fiscaux en termes de succession

Ils permettent l’établissement d’un souscripteur avant l’âge de 70 ans capital transférable de 152 500 EUR maximum par bénéficiaire, sans droit de succession. Les paiements jusqu'à 70 ans sont exonérés jusqu'à 30 500 €, tous bénéficiaires confondus.

Taxation des paiements avant septembre 2017

L'impôt sur ces paiements n'a pas changé par le passé. Les taux de retenue de taux équilibrés (PFL) sont réduits de 35%, 15% et 7,5% pour les investissements de moins de 4 ans, de 4 à 8 ans et de plus de 8 ans, respectivement.

La possibilité de choisir la taxation chez TMI

L'impôt sur le revenu peut être sélectionné au taux marginal d'imposition (MET) t autre que le prélèvement forfaitaire pour chaque contrat. Par conséquent, une personne non assujettie (TMI = 0%) choisira cette option et ne versera que des cotisations de sécurité sociale de 17,2% du revenu provenant de ses achats d’assurance vie.

La réduction annuelle de 4 600 euros par personne

Grâce à cette allocation, 4 600 euros, soit 9 200 euros, peuvent être achetés pour les couples, les investissements de plus de 8 ans, exonérés de l'impôt sur le revenu.

* Les contrats remontant à 1997 et non présentés ici ont des taxes plus spécifiques.

C’est le placement préféré des Français. Ce support gestionnaire donne l’occasion de se former un capital sur le long terme : pour la retraite et pourquoi pas à l’effet de préparer un projet. L’assurance vie présente de nombreux avantages tel que une fiscalité allégée, une transmission du capital sécurisée et pourquoi pas le règlement d’une rente.
Après ouverture du contrat en un versement initial, il est possible d’effectuer des versements, réguliers ainsi qu’à non, sans limite de montant. Même s’il est fiscalement plus intéressant d’épargner pendant d’or moins huit ans, vous avez le droit de clôturer votre contrat et pourquoi pas de faire des retraits à tout moment.
Quel que soit votre objectif à court, moyen ainsi qu’à long terme, il est important de souscrire tôt probable pour prendre date et acquérir de l’ancienneté. Ainsi plus vite vous profiterez de la fiscalité avantageuse après 8 ans, pour aborder l’avenir sereinement.

Impact de la taxe uniforme sur la fiscalité de l'assurance-vie – Assurance vie et succession
4.9 (98%) 32 votes