Life Assurance Estate – Assurance vie – Explication du contrat et performance – Succession assurance vie

Life Assurance Estate – Assurance vie – Explication du contrat et performance

 – Succession assurance vie

Contenus et formulaires en assurance vie

immobilier assurance immobilier.  t

L’un des premiers avantages de l’assurance vie repose sur son système fiscal avantageux permettant de transmettre des capitaux aux familles. La désignation dans un contrat d'un ou de plusieurs bénéficiaires en cas de décès est nécessaire à la transmission du capital.

Le choix du bénéficiaire

Il appartient au souscripteur du contrat de désigner le ou les bénéficiaires du contrat en cas de décès. Jusqu'à sa mort, le souscripteur peut reconsidérer son choix et changer les bénéficiaires.

La clause type des contrats d'assurance a été adoptée

La clause contractuelle standard s’écrit souvent comme suit: t
"Le conjoint n'a pas été séparé du corps du souscripteur et, le cas échéant, les enfants nés du souscripteur, qui résident ou sont représentés, à parts égales, sinon les héritiers ou les ayants droit du participant".

Cette clause standard vous permet de désigner la capitale en cochant une case:

  • au moment du donneur
  • sinon, les enfants partageront la capitale de manière égale. Si l'un des enfants meurt, les autres enfants auront un solde
  • s'il échoue, le capital ira à ses héritiers ou légataires en cas de testament.

Écrivez la clause de prestations elle-même

Le souscripteur peut rédiger la clause de bénéfice personnel en fonction de sa situation. Il peut ensuite désigner son conjoint, son neveu, son ami ou toute autre personne de son choix, à condition qu'il soit suffisamment clair que l'assureur peut obtenir les bénéficiaires après le décès de l'assuré. Il conviendra de préciser les noms, prénoms, dates de naissance des bénéficiaires.
Par exemple: "Mes enfants sont nés à parts égales, François Dupond est né le 17 avril 1980 à Strasbourg et Isabelle Dupond est née le 28 mars 1978 à Dijon"

De nombreux enfants mineurs peuvent être désignés comme bénéficiaires ou inclure une référence spécifique dans la clause, telle que le paiement du capital par la majorité des bénéficiaires.

Imposition du capital décès

Le système des droits de succession selon l'âge dépendra du titulaire de la police d'assurance vie au moment du paiement des primes sur la police.

Primes payées avant l'âge de 70 ans

• Les primes versées avant 70 ans sont exonérées des droits de succession jusqu'à 152500 €.
• Le contrat sera taxé à 20% pour des montants compris entre 152 500 et 902 838 euros.
• Le contrat à 25% sera taxé à partir de 1.055.338 €

échantillon
Monsieur Durand a contracté à l'âge de 62 ans pour lequel il a payé 150 000 € et il a désigné son fils comme bénéficiaire unique.
À sa mort, à 88 ans, la valeur du contrat est de 185 000 €.
La prime a été versée avant l’âge de 70 ans, les droits dus à son fils: t
(185000-152500) x 20% = 6500 €
Son fils recevra un montant de 185 000 à 6 500 = 178 500 € de suite, avec seulement 3,51% de la taxe.

Bonne information:
L’allocation de 152500 € s’appliquera à chaque bénéficiaire désigné dans le contrat. Par conséquent, le souscripteur peut désigner autant de bénéficiaires qu’il le souhaite. Toutefois, cette indemnité ne sera appliquée qu'une fois par bénéficiaire, même si celui-ci est désigné par plusieurs contrats.

Contrat et primes payées après 70 ans

Lorsque le souscripteur a ouvert et payé les primes après 70 ans, le décès est discriminé: t

  • Primes payées
  • Gains d'intérêts et capital

Les bénéficiaires de l’assurance vie ne seront pas imposés au décès du donateur, sauf sur les primes versées et non dans l’intérêt de réduction de 30500 €.

Exemple:
M. Dupond souscrit une assurance vie de 74 ans avec laquelle il a payé 80 000 €.
Il nomme son petit-fils comme bénéficiaire. A sa mort, la valeur de son contrat est de 100 000 €
Son petit-fils sera imposé sur la base de 80 000 €, déduction faite de 30 500 € et non d’intérêts.
La partie imposable de l'impôt sur les successions est alors (80 000-30 500) = 49 500 €
Ce montant sera soumis aux droits de succession en droit commun.

Contrat et primes payées avant et après 70 ans

Dans le cas de contrats pour lesquels des primes ont été payées avant et après 70 ans, les deux régimes sont combinés: t

  • La partie des montants reçus correspondant aux primes versées avant 70 ans bénéficiera d'un rabais de 152500 € et sera imposée à 20% au-dessus de ce montant.
  • La quote-part de capital équivalente aux primes versées après 70 ans sera soumise à l'impôt sur les successions après déduction de 30 500 euros. Les intérêts générés par ces primes seront exonérés de taxes.

Employés, indépendants, fonctionnaires, t
faites votre compte de retraite complet gratuitement

Quelles sont les solutions de retraite recommandées?

Quelles sont les solutions de retraite recommandées?

pour comparer

100% gratuit

C’est le placement préféré des Français. Ce support capitaliste donne l’opportunité de s’instaurer un capital sur le long terme : pour la retraite ou afin de préparer un projet. L’assurance vie présente beaucoup de avantages comme une taxe allégée, une transmission du capital sécurisée ainsi qu’à le versement d’une rente.
Après ouverture du contrat chez un versement initial, il est envisageable d’effectuer des versements, réguliers ou non, sans limite de montant. Même s’il est fiscalement plus intéressant d’épargner pendant d’or moins huit ans, vous avez le droit de clôturer votre contrat et pourquoi pas de faire des retraits à tout moment.
Quel que soit votre idée à court, moyen ainsi qu’à long terme, il est important de souscrire le plus tôt plausible afin de prendre date et acquérir de l’ancienneté. Ainsi plus vite vous profiterez de la fisc avantageuse après 8 ans, pour aborder l’avenir sereinement.

Life Assurance Estate – Assurance vie – Explication du contrat et performance – Succession assurance vie
4.9 (98%) 32 votes